Hara

Selon les japonais le hara est notre réservoir d’énergie vitale situé juste en dessous du nombril et au-dessus du pubis. Toute notre énergie vient donc du ventre. Ainsi nous pouvons en tirer force, sérénité, assurance, nous pouvons également contrôler nos émotions, modifier notre personnalité, nous affirmer et nous épanouir.

La plupart de nos maux viennent du Hara

Dès lors la plupart de nos maux aussi bien physiques que psychiques, peuvent être dus au fait que nous ayons perdu le contact avec notre hara.

Le ventre est lié directement à la tête ou plus précisément au système nerveux. Si on prend le temps de l’observation, on peut se rendre compte que dès qu’un problème survient les conséquences se font sentir directement au niveau du ventre. C’est par exemple le cas, quand nous avons trop de pressions nous ressentons une boule au ventre, ou la peur au ventre. Cela prouve que le système nerveux communique directement avec le ventre.

Notre force vient donc du ventre. Cette force est appelée « océan d’énergie ». En avoir conscience peut nous permettre de nous améliorer et d’avancer dans la vie avec force et assurance.

Car selon les japonais, il suffit de se recentrer sur son hara pour retrouver l’équilibre et être en parfaite harmonie avec soi.

Débloquer votre Hara

Travailler sur le hara permet de le débloquer de façon à ce que l’énergie circule à nouveau. Cela aide à diminuer notre niveau de stress, à développer notre capacité à mieux accepter les coups de la vie, à réduire les problèmes physiques du quotidiens (mal de dos, insomnie, problème digestif…).

Mais pour cela, il suffit d’avoir conscience que le ventre est notre hara, et d’avoir les pieds bien poser sur terre. Une personne bien ancrée sur terre (bien debout) communique mieux, ne se laisse pas emporter à tout va et résiste mieux aux chocs. Se centrer sur son hara permet donc d’être plus équilibrer aussi bien physiquement que psychiquement.

3 Exercices pour dénouer votre Hara

Il existe plusieurs façons de dénouer le Hara : par la respiration, le shintaïdo, et la posture zazen.

La respiration ventrale :

Inspirez en gonflant le ventre et expirez en dégonflant le ventre comme pour la technique du yoga, en gardant les pieds bien à plat sur le sol. Cela permet de ramener l’énergie dans le ventre et donne du tonus à l’abdomen.

Le shintaïdo :

Le shintaïdo est une activité qui permet d’ouvrir toutes les parties de son corps : les mains, les hanches, les épaules, le ventre. En faisant ces exercices le corps doit s’arc-bouter. C’est une technique qui permet d’utiliser le hara dans toute sa puissance et sa profondeur pour renforcer et assouplir le bas du corps.

La posture « zazen » :

S’asseoir sur les talons comme dans la position du lotus mais le bassin plus haut que les genoux, le mieux étant de s’asseoir sur le rebord d’un coussin. Le dos doit rester droit et les épaules détendues. La respiration se fait calmement dans l’abdomen. Cette technique certes difficile, permet d’être à l’écoute de sa respiration et de se ressourcer.

Maintenant si vous voulez affronter la vie avec plus de force et de ténacité il suffit de choisir un de ces 3 exercices à faire au quotidien.

 

Image © Piotr Marcinski  – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *