Bien être global
Aliments santé

La groseille de Noël aux Antilles

la groseille de Noël

La groseille aux Antilles est bien différente de celle qu’on trouve dans les pays froids. Appelée la groseille de Noël ou « groseille-pays » ou bien encore « oseille de Guinée » (Hibiscus sabdariffa, son autre nom) elle est en réalité originaire de l’Inde. Cependant elle est répandue en Afrique surtout en Afrique de l’ouest où elle est cultivée et d’où elle a été ramenée aux Antilles par les esclaves.

Elle fait partie de la famille des hibiscus malvacée et produit un fruit qui arrivé à maturité devient pourpre. En général, on récolte la groseille à partir du mois de Décembre d’où son nom « la groseille de Noël » mais on peut en trouver sur les marchés des îles dès le mois de Novembre.

La groseille-pays alors utilisée pour la préparation de différentes recettes. Chaque pays de la Caraïbe à sa préférence. Par exemple en Martinique et en Guadeloupe on l’utilise pour faire du sirop qui sera dilué dans du rhum et pour faire également de la confiture. En Guyane elle sert à la confection de gâteaux et de gelée. À la Dominique on en fait du jus frais.

La groseille de Noël : un fruit aux nombreuses vertus

Composée de 5 sépales et d’un calice qui renferme un bulbe contenant des graines noires, pratiquement tout se mange dans la groseille. On l’utilise en salade, cuit ou en légume. Son jus frais est désaltérant et rafraîchissant.

Bien connue dans les pays tropicaux, la « groseille de Noël » possède pourtant de nombreuses vertus qui sont dignes d’un super-aliment et mérite d’être un peu plus connue dans le monde.

Certaines études ont confirmé qu’en infusion, elle est capable de réduire la tension artérielle contribuant ainsi à diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.

Prise en décoction elle est antibactérienne et rentre dans la prévention des troubles urinaires comme la cystite. Elle est aussi diurétique, antiseptique et anti-inflammatoire. D’ailleurs ses propriétés anti-inflammatoires et béchiques lui permettent de soulager les voies respiratoires et les toux.

Riche en vitamines B et C elle combat la fatigue et redonne du tonus. Elle aurait d’autres propriétés entre autres : antispasmodique, digestive et circulatoire, amincissante…

Les feuilles du groseillier servent quant à elles à préparer des tisanes contre l’hypotension.

La recette du sirop de groseille

Pour 1kg de groseille pays

Porter à ébullition les pétales de groseilles uniquement pendant quelques minutes. Enlevez du feu puis retirez les pétales de l’eau.

Remettre la boisson sur le feu, ajoutez-y du sucre et laissez infuser pendant 20 minutes environ afin d’obtenir un sirop. Laissez refroidir et versez dans une bouteille ou un bocal.

Image © Suresh Aru – flickr.com

Related posts

Des fruits rouges pour bien vieillir

Gina

Le chocolat un aliment Bien-être par excellence !

Gina

14 aliments pour prendre soin de votre hypertension

Gina

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.