le curcuma

Le curcuma est un remède naturel ancestral de la médecine ayurvédique. C’est une petite racine jaune qui ressemble au gingembre et issue de la même famille. On l’appelle aussi « safran des Indes ». Il est utilisé dans les pays d’Asie du Sud dont il est originaire, depuis des millénaires pour ses propriétés tant aromatiques que médicinales.

Plante aux milles vertus, le curcuma est très apprécié en cuisine pour conserver et relever les plats et colorer les sauces. Dans certains pays d’Asie et maintenant de plus en plus dans les pays occidentaux on l’utilise frais à cause de sa réputation de remède naturel. Mais c’est sous forme de poudre qu’il est le plus souvent utilisé et dans des mélanges d’épices comme le curry en Inde ou le colombo aux Antilles.  Pour obtenir cette poudre, il est bouilli, épluché et séché.

En Occident, on l’apprécie pour ses propriétés thérapeutiques depuis l’Antiquité seulement. Et maintenant son usage est de plus en plus fréquent dans les cuisines ainsi que dans les pharmacopées occidentales pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-cancer.

La curcumine : un principe actif contre le cancer et les maladies inflammatoires

Le composé actif du curcuma est, en effet, la curcumine, un fort antioxydant présent à 90% dans le rhizome du curcuma. C’est cette molécule qui est à l’origine de ses bienfaits sur la santé.

Grâce aux études on sait que la curcumine est mieux absorbée par l’organisme lorsqu’elle est mélangée à de la graisse et que son activité est décuplée en présence d’une autre substance présente dans le poivre noir : la pipérine.

Des études effectuées in vitro ont mis en lumière le pouvoir inhibant de la curcumine sur les cellules cancéreuses limitant ainsi le développement de certains cancers comme le cancer de l’estomac, des ovaires, du foie, de la prostate…

D’autres études ont permis aussi de confirmer son fort pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire. D’où son utilisation dans la prévention et le traitement des maladies comme le cancer et des maladies inflammatoires : arthrose, arthrite…

D’ailleurs les pays où le curcuma est systématiquement utilisé (Inde et le reste de l’Asie), on constate une faible prolifération de cancers (de la prostate, du colon, du sain, des poumons…) chez les populations. Quant aux habitants d’Okinawa, célèbrent pour leur longévité et leur bonne santé, ils l’attribuent au curcuma.

Une épice millénaire aux bienfaits incontestés sur la santé

En médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique on a toujours utilisé le curcuma comme remède naturel de façon ponctuelle et pour traiter différentes pathologies :

  • Pour les troubles inflammatoires (rhumatismes, douleurs menstruelles, douleurs articulaires, douleurs musculaires) : on mélange du curcuma dans un verre de lait
  • Pour cicatriser une blessure :  on met la poudre directement sur la plaie
  • Pour accélérer la guérison des ulcères
  • Pour traiter les problèmes de peau comme l’eczéma, la gale…
  • Pour traiter les problèmes de digestion et améliorer les fonctions biliaires

Sur ce dernier point la commission européenne reconnait ses vertus médicinales dans le traitement de la dyspepsie qui sont les troubles digestifs touchant plus de 30% de la population. Et ce n’est pas tout.

  • Des études effectuées sur des animaux ont montré que le curcuma pouvait diminuer sensiblement le taux de cholestérol sanguin et protéger le cholestérol (LDL) de l’oxydation. Ce qui limiterait l’apparition d’athéroscléroses et ainsi diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.
  • D’autres études ont confirmé également l’effet antiviral et antimicrobien du curcuma.

 

Pour finir je vous propose une vidéo dans laquelle vous découvrirez la préparation d’une sauce indienne à la mangue pour accompagner vos sauces. Je vous mets la recette juste en-dessous de la vidéo.

Ingrédients :

_ 1 mangue coupée en dés (environ 400g)

_ 50g de sucre

_ 3 cuillères à soupe de vinaigre

_ 1 douzaine de raisins secs

_ 1/2 gousse d’ail coupée grossièrement

_ Quelques morceaux de gingembre sec

_ 1 cuillère à café de paprika

_ 1 c. à c. de  curcuma

_ 1/2 c. à c. de graines de moutarde noire

_ 1/2 c. à c. de graines de nigelle

De l’eau, de l’huile, du sel
Préparation :

Chauffez un peu d’huile dans une poêle.

Dès que l’huile est chaude, mettez les graines de moutarde et de nigelle, le gingembre, l’ail, les raisins, le sucre et mélangez bien.
Ensuite versez le vinaigre, le paprika, le curcuma, mélangez puis ajoutez la mangue et bien mélangez. Ajoutez le sel et une cuillère à soupe d’eau et mélangez, couvrez et laissez cuire environ 10 minutes à feu moyen. Puis retirez du feu.

 

Recette de Cuisine végétarienne et recettes indiennes vidéo

Image © akepong – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *