bienfaits de l'argile

L’argile est une poudre légère formée de silicate d’alumine qu’on trouve dans les carrières ou à 1 mètre de profondeur dans les sous-sols et que l’on met à sécher. Elle peut être de différentes couleurs : rouge, verte, blanche, grise, jaune, … suivant la région de son extraction et les minéraux en quantités variables qui rentrent dans sa composition.

Mais chacune d’elle peut avoir ses propres propriétés. L’argile verte, grise et blanche sont les plus utilisées. Néanmoins l’argile verte est celle qui est le plus recommandée surtout pour les usages externes, la blanche étant plus réservée aux usages internes. Quant à l’argile grise elle convient pour les deux usages.

L’argile, un médicament ancestral aux nombreuses propriétés

Utilisée depuis l’antiquité, l’argile avait été mise de côté pendant un bon bout de temps. Remise au goût du jour par des naturopathes allemands pendant la première guerre mondiale, elle représente aujourd’hui à la fois un médicament, un complément alimentaire, un cosmétique mais également un soin thérapeutique utilisé dans des cures.

Il faut savoir que l’argile est antiseptique, purifiante, cicatrisante, régénérante, bactéricide et cosmétique. Ses multiples propriétés lui permettent d’éliminer le mal en douceur en particulier ses propriétés d’absorption et d’adsorption lui permettent de fixer et d’éliminer toutes les impuretés du corps et de se refaire une santé ou une belle peau.

Toutefois sa capacité d’absorption relève d’une purification en surface tandis que son fort pouvoir d’adsorption permet de purifier le corps en profondeur. C’est pour cela qu’il est recommandé aux personnes sous traitement médical de consulter un professionnel de santé avant d’utiliser l’argile en cure.

Utilisations et bienfaits de l’argile

En usage interne, l’argile est utilisée pour traiter les problèmes digestifs (la diarrhée, les gastro-entérites, équilibrer les échanges acido-basique…), améliorer et réguler le transit intestinal, assainir et renforcer la flore intestinale, purifier le sang, restaurer les organes déficients, etc. Elle peut être utilisée en cure de 3 jours à plusieurs jours de préférence sous contrôle médical afin d’éviter des problèmes de contre-indications. Elle peut être également utilisée en interne plus simplement. Pour cela il suffit de mettre une cuillère à café d’argile verte dans un grand verre d’eau et laisser reposer toute la nuit avant de le consommer le matin à jeun sans remuer l’argile posée au fond du verre.

En usage interne, l’argile peut provoquer la constipation c’est pour cela qu’il vaut mieux laisser reposer dans l’eau avant d’en ingérer l’eau.

En cas de constipation, il faut boire de l’eau et éviter absolument d’ingérer de l’huile. Car l’effet sera contraire à celui souhaité, l’huile ne faisant que durcir l’argile.

En usage externe, l’argile est utilisée essentiellement en masque pour traiter les problèmes de peau comme l’acné, les abcès, les plaies… Cependant en cataplasme ou en compresse elle soulage les douleurs musculaires, les douleurs organiques, les entorses, les kystes intérieurs et bien d’autres désagréments.

Les propriétés de l’argile sont très puissantes au point qu’elle peut soigner de nombreuses pathologies. Ce qui explique certainement que ce soit l’un des outils principaux de traitement des naturopathes.

 

Image © beautyblowflow  – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *